Insolite

Un an de prison ferme pour un faux CV, en Australie

09 décembre 2019 à 09h08
En poste au sein du gouvernement Australien, elle se fait virer à cause d'un faux Curriculum Vitae.

On ne va pas chercher la poutre dans l'oeil de notre belle France mais on a cherché la paille dans celui des Australiens aujourd'hui, où une cadre du gouvernement a pris un an de prison pour un faux CV .

Veronica Hilda Theriault a obtenu, en 2017, le prestigieux poste de directrice des systèmes de l’information au Département du Premier ministre et du cabinet d’Australie-Méridionale avant de se faire demmettre de sa fonction un petit mois après.

En septembre dernier, elle a été arrêtée avec son frère Alan Corkill qui a, grâce à elle, obtenu un contrat qui lui a fait gagner quelques milliers de dollars.
Un CV faisant mention d'un parcours scolaire et d'expériences professionnelles parfaitement imaginaires, une lettre de recommandation inventée de toutes pièces, une fausse attestation de capacité à travailler d’un docteur ainsi qu'une fausse fiche de salaire d’un précédent emploi, lui ont permis de négocier et d'obtenir le poste tant convoité avec une rémunération de 185.000 dollars australiens.
En outre, son frère, complice de la duperie, a, lui aussi écrit une lettre de recommandation factice, en provenance d’une autre entreprise spécialisée dans la location de logement.

Pendant le procès, le juge a toutefois pris en compte la bipolarité de Veronica qui avait arrêté de prendre ces médicaments, avant de commettre ces délits, d'après son avocat.
Malgré cela, Il a considéré que les actes commis étaient graves, car elle avait accès à des documents sensibles.

Elle a été condamnée mardi dernier à vingt-cinq mois de prison, dont un an ferme, après avoir plaidé coupable de fraude et d’abus de fonction publique, d'après Washington Post.