Actualités régionales

Prix du tabac, allocations-chômage, gaz : voici tout ce qui change ce 1er juillet

01 juillet 2020 à 09h16 Par Marco
Prix du tabac, allocations-chômage, gaz : tour d’horizon de ce qui change, dès ce mercredi 1er juillet.

- Prix du gaz :

Les tarifs réglementés d'Engie reculent de 0,3 % à partir de ce mercredi par rapport au tarif de juin. Initialement, la baisse aurait dû être de 5,1 %. Toutefois, les prix augmenteront de 0,2% dès le mois prochain.

- Allocations-chômage : 

Petit coup de pouce pour les bénéficiaires des allocations-chômage. Celles-ci vont être revalorisées de 0,40 % dès ce mercredi. Concrètement : l’allocation minimale passe à 29,38 € par jour, contre 29,26 € actuellement. Quelque trois millions de personnes sont concernées, soit 92 % des personnes en recherche d’emploi.

- Aides à l'apprentissage : 

Les entreprises qui décident de recruter un apprenti entre le 1er juillet le 28 février vont bénéficier d'une aide à l'embauche de 8000€ pour les majeurs et de 5000€ pour les mineurs. Le dispositif est élargi jusqu'au niveau de la licence professionnelle et à toutes les entreprises. Les entreprises de plus de 250 salariés devront avoir plus de 5 % d'alternants dans leurs effectifs en 2021.

- Le chômage partiel longue durée entre en vigueur

Un nouveau dispositif de chômage partiel, de longue durée, et indemnisé à 84 % du salaire net entre en vigueur ce mercredi. Il pourra s’appliquer pour deux ans maximum, avec un reste à charge pour l’entreprise de 15 %. Conditionné à un accord d’entreprise ou de branche, ce dispositif doit prévoir en contrepartie des engagements en termes d’emplois. Il est destiné aux secteurs qui sont les plus en difficulté comme l’aéronautique et le tourisme.

- Prix du tabac : 

Les Marlboro Red, la marque la plus vendue en France, restent stables. Les prix des paquets de Camel, Fortuna ou News augmentent entre 10 et 20 centimes tandis que les prix de Winston vont légèrement baisser. Les prix des tabacs à rouler, des cigares et cigarillos sont en général en augmentation.

- Frontières

Enfin, la France va procéder à une ouverture progressive de ses frontières extérieures dites "Schengen". Cette ouverture s'effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays concernés et la priorité sera donnée aux étudiants internationaux.