Actualités régionales

Farébersviller : un "rappel à l'ordre" pour le centre commercial après la venue de Miss France

05 janvier 2021 à 11h22 Par Marco
Crédit photo : Instagram/@amandinepetitoff

Le préfet de la Moselle va envoyer un « rappel à l’ordre » au directeur du centre commercial qui a accueillit Miss France 2021.
Il n'y aura pas de sanction administrative.

Le centre commercial B'Est a fait l'actualité ces derniers jours après la venue controversée de Miss France 2021 pour une déambulation et une séance de dédicaces, alors que le Grand-Est fait partie des régions les plus touchées de France à l'heure actuelle par la Covid-19.

Samedi, une foule très dense s'était rassemblée pour accueillir Amandine Petit, fraîchement élue, et qui faisait sa première sortie médiatique en Moselle. 

Rappel à l'ordre

Selon nos confrères de « Lorraine Actu », le préfet envisage bien d’envoyer un « rappel à l’ordre » au directeur du centre « sur la base » du rapport que va envoyer la gendarmerie. Il exclut toutefois toute sanction administrative. 

Une sortie et une pluie de critiques

Côté politique, cette sortie face à la foule était "inconsciente et inadmissible" et "dépourvue de bon sens". Du côté du centre commercial, on a assuré que les consignes sanitaires ont été suivies à la lettre, même si le directeur avait concédé à nos confrères de « Lorraine Actu » que la distanciation « n'était pas respectée ». Le centre commercial a finalement présenté ses excuses.

De son côté, le comité Miss France a rappelé que : « La gestion du public n'est pas de notre ressort. Mon collègue qui était sur place a constaté que toutes les mesures de sécurité et de distanciation sociale étaient mises en place. Nous travaillons depuis longtemps avec eux». a réagi ce dimanche soir Sylvie Tellier, directrice générale de l'Organisation Miss France.