Actualités régionales

Ecoles : les tests salivaires arrivent dès lundi

04 mars 2021 à 09h58 Par Marco
La campagne des tests salivaires dans les écoles pour lutter contre les risques de propagation du Covid-19, va débuter lundi dans la zone B.

La campagne des tests salivaires dans les écoles pour lutter contre les risques de propagation du Covid-19 a commencé la semaine dernière dans la Zone A et se poursuit à partir du lundi 1er mars pour les élèves de la zone C.

Dès lundi, la zone B (académie Nancy-Metz) sera concernée également.

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a affirmé que la France avait "tout à fait les moyens en termes de tests et de moyens logistiques" d'arriver "vers la mi-mars à l'objectif de 300 000 tests par semaine" pour l'ensemble des écoles françaises.

Un test non-douloureux

L'avantage du test salivaire est qu'il n'est pas invasif pour le patient, à l'inverse du test nasopharyngé où un écouvillon est introduit dans la cavité nasale.
Ici, les élèves sont invités à cracher dans un flacon sec et stérile fourni par le laboratoire en charge de l'analyse.

Les enseignants participeront-ils ?

C'est la crainte de certains syndicats d'enseignants après qu'une notice à l'intention d'un directeur d'école a circulé sur les réseaux sociaux durant le week-end.
Sur Franceinfo, Guislaine David, secrétaire générale et porte-parole du SNUipp-FSU, "ces prélèvements sont à faire par les personnels de l'école qui seront dotés d'équipement de protection individuel".

Obligatoire ?

Les élèves sont uniquement testés sur la base du volontariat, a affirmé le secrétaire d'Etat Adrien Taquet, début février, sur franceinfo.
Pour les mineurs, un accord préalable du ou des responsable(s) légal(aux) est nécessaire.
Un courrier type sera ainsi adressé aux parents pour recueillir leur consentement.
Les établissements devront ensuite communiquer la liste des élèves volontaires au laboratoire, lequel viendra livrer les kits de prélèvement en nombre suffisant.